AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 JAX WALKER - born to die.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
⊹ THE NIGHT IS DARK AND FULL OF TERRRORS.

› MESSAGES : 8

MessageSujet: JAX WALKER - born to die.    Ven 15 Avr - 17:29


Jackson Walker


we are all born to die.


Prénoms : Jackson,  le prénom que sa mère avait choisi, sans doute parce que Jack c'était trop court, trop commun ou pas assez classe puis Alexander James, pour rester dans les classiques. cependant, il est bien connu sous le nom de Jax, son surnom qu'il utilise plus souvent que son propre prénom. Nom : Walker, le nom d'un lâche, un nom qui dégouline sur son visage avec honte et frustration. un nom qu'il ne peut malheureusement pas changer. Âge : Quarante ans et plus d'une moitié de vie de souffrances. Quarante années pour apprivoiser la vie, pour tenter de la dominer. Date et lieu de naissance : Il a vu le jour un vingt-trois juillet dans la ville d'Inverness en Écosse, ville dans laquelle il a vécu, jusqu'à l'âge de dix-neuf ans. Origines : Canadiennes et souillées par la racines Écossaises de son paternel. Métier : Trafiquant d'armes, sans doute parce que les armes, c'est l'une de ses passions, sans doute parce que c'est payant. Statut sentimental : Divorcé, parce qu'à force de jouer les maris infidèles, on fini par se faire prendre, on fini par se faire larguer. La monogamie, ça n'a jamais été pour lui, il n'a jamais su s'en tenir à sa propre femme.   Orientation sexuelle : Hétérosexuel, Jackson il aime les femmes, il les adore, surtout les plus jeunes, surtout celles qui ont moins de vingt-cinq ans. il a cette passion pour les courbes féminines, pour la délicatesse de la gente féminine.   Race : Humain jusqu'aux bouts des ongles, la race inférieure, la race où les gens choisissent d'être des monstres, sans avoir la soif du sang qui brûle la gorge. Groupe : Fate of Life, l'existence de ces créatures sanguinaires lui est inconnue, pour l'instant. Caractère : Insouciant & tête-en-l'air, malgré son âge, Jackson n'a pas encore atteint sa pleine maturité, il est comme un grand adolescent qui prend la vie trop à la légère et qui en profite à fond. Séducteur & infidèle, il est le parfait coureur de jupons qui n'hésitait pas à tromper sa femme, parce que le sexe est trop important et parce que la monogamie ce n'est pas fait pour lui. Fier & orgueilleux, il n'aime pas montrer ses faiblesses et ses peurs, il est plutôt du genre à garder la tête haute, peu importe son humeur. Arrogant & provocant, il n'a pas peur de choquer les gens, bien au contraire, même qu'il peut y prendre un malin plaisir. Égocentrique et narcissique, Jackson est très axé sur lui-même et il fait passer ses envies avant celles des autres, considérant les siennes plus importantes. Borné & têtu, il fait à sa tête, n'écoutant que lui-même, se souciant guère de l'opinion des autres et se croyant au-dessus de tout. Manipulateur & beau-parleur, il sait comment se faire passer pour quelqu'un d'autre et jouer avec l'esprit des gens. c'est un beau baratineur, il sait utiliser de beaux mots et voiler la vérité. Actif & énergique, il aime bouger, il en a besoin et il est très énergique. Chez Jackson, il y a beaucoup de vie, beaucoup de vivacité, mais il peut paraître froid par moment, vu de l'extérieur. Colérique & agressif, il se met trop facilement hors de lui, parce qu'il se contrôle mal, parce qu'il laisse la colère l'envahir trop rapidement. Il peut se montrer agressif, quelques fois violents. Jackson, il en arrive rapidement aux coups et d'ailleurs, il aime ça. Célébrité : Jensen Ackles.

who i am.

Il a toujours eu une passion pour les armes, couteaux, revolvers, fusils, Jackson les collectionnes, mais il en fait également le trafic. il est un excellent tireur, jamais il ne manque sa cible, c'est sans doute l'un de ses meilleurs atouts. Il aime l'adrénaline, il aime les sensations fortes, il a ce besoin de repousser ses limites, de vivre des trucs intenses. c'est pourquoi il aime se mettre en danger et qu'il doit vivre la vie à fond, sans s'arrêter. Il aime les moteurs, il aime les voitures, il aime les motos et d'ailleurs, il possède une très belle moto sport qu'il considère comme son bébé, alors n'osez même pas y toucher. Jackson, il est bon pour bricoler les moteurs, il est bon dans le travail manuel. Jackson, il aime l'alcool, il aime la bière, le whisky, le rhum... il aime boire, mais il n'aime pas perdre la carte, il n'aime pas perdre possession de son corps, de son esprit. d'ailleurs, c'est pourquoi il déteste la drogue, que ce soit du simple cannabis ou de la cocaïne, il n'en a jamais prit et ça ne l'intéresse pas, tout comme la nicotine. Il aime les femmes, il les adore et il ne pourrait jamais s'en passer. Il a ce besoin vital de les posséder, de sentir leur corps contre le sien et ce qu'il préfère, c'est celles qui sont plus jeunes. Jackson, il est attiré par les jolies déesses d'une vingtaine d'années, surtout celles qui ont moins de vingt-cinq ans. Cependant, il ne dit pas non à une femme de son âge, si elle est assez désirable. Il sait jouer de la guitare, pour lui la musique est comme une vague d'apaisement, depuis qu'il est petit. pour Jackson, la guitare a été un moyen pour s'échapper de ce monde trop cruel et aujourd'hui encore, il en joue et il est très doué. Il n'écoute que du vieux rock et du vieux métal : Led Zeppelin, Pink Floyd, Def Leppard, Iron Maiden, Guns N' Roses, Black Sabbath, Jackson, il est un vrai fan et il déteste la musique populaire, le rap, le pop, le r&b... S'il est doué dans le maniement des armes, il est également doué en auto-défense et dans les combats au corps à corps, d'ailleurs, il possède une grande force physique. Malgré son âge, il fait très souvent des cauchemars, ces derniers étant de vieux souvenirs de son enfance qu'il n'arrive pas à oublier. nombreuses sont les nuits où il se réveille couvert de sueur, le stress prenant possession de son corps, Jackson, il déteste ses mauvais rêves, il déteste cette sensation. Durant son adolescence, il a été dans cinq familles d'accueils différentes et ça ne c'est jamais très bien passé, il avait ce don pour mettre le bordel un peu partout puis à l'âge de dix-huit ans, il a enfin pu partir et voler de ses propres ailes.

behind the screen.

Prénom ou pseudo : aeryn Âge : si je vous le dis, je vais devoir vous tuer par la suite Insane  Pays : ça dépend des jours Silence Où as-tu découvert le forum : on m'a forcé à m'inscrire Cry   Accepte un doublon d'avatar ou non : doubler Jensen ? JAMAIS Knife   Fréquence de connexion : 3/7 Un dernier mot :  Amour .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ THE NIGHT IS DARK AND FULL OF TERRRORS.

› MESSAGES : 8

MessageSujet: Re: JAX WALKER - born to die.    Ven 15 Avr - 17:30

Once upon a time


i'm gonna give you every inch of my love.


- I -

On peut entendre les cris de douleur qui brisent le silence nocturne. On peut sentir toute la frayeur de l’enfant qui s’intensifie sous les coups de ceinture. Les larmes coulent sur ses joues, brûlantes, humiliantes, il ne peut pas les contenir, même s’il le désirait. La douleur devient maîtresse de son corps, elle le dirige, elle le contrôle. Il est encore si jeune, mais beaucoup trop conscient de son propre sort. « arrête de te plaindre comme une mauviette, t’es pas une fille. » La ceinture lacère à nouveau son dos, puis une deuxième fois, puis une troisième… Le corps de l’enfant tremble, la douleur le persécute, lui coupe le souffle, alors que les larmes continuent de couler avec intensité sur son visage enfantin. « quand vas-tu apprendre à obéir ? quand vas-tu apprendre à te tenir et à te la boucler ? » Une fois encore, le cuire s’abat contre sa chaire, il tressaille pour la vingt-cinquième fois en cette nuit pluvieuse. L’homme, il saisit le gamin par le bras et le relève, alors que le sang ruissèle sur son dos. « maintenant, vas nettoyer tout ce sang. » Sans prononcer le moindre mot, sans contester les ordres, Jackson il se dirige lentement vers la salle de bain, les larmes continuant de ruisseler sur son beau visage. La douleur est vive, insupportable, il a l’impression que le feu envahi son dos et pourtant, il ne peut pas l’arrêter. La tête basse, il se défait de son pantalon et du haut de ses cinq ans, il entre dans la douche et laisse l’eau du robinet se déverser sur son corps mutilé. Jackson, il ne comprend rien, il est jeune et naïf, il ne voit pas sa faute, sans doute parce que comme d’habitude, elle est futile, invisible, parce qu’en réalité, il a dit quelque chose qu’il ne fallait pas et son père s’est mis hors de lui, comme trop souvent. Jackson, il pense qu’il va finir par le tuer, parce qu’après tout, c’est bien sa faute si sa mère est morte, c’est bien sa faute si sa vie a été brisée, non ? Malgré son jeune âge, ces idées sont bien implantées dans sa tête : s’il n’était pas venu au monde, sa mère serait toujours là. Son père lui a répété ces mots à de si nombreuses reprises. Jackson, il mérite ces châtiments, il mérite d’être puni à chaque fois qu’il désobéit, à chaque fois qu’il fait quelque chose de travers, mais pourtant, il ne comprend pas pourquoi. Du haut de ses cinq ans, ce qu’il comprend pourtant, c’est que cette petite poudre blanche et l'alcool n’aident en rien, oh oui, ça il le sait, car c’est toujours pire, lorsqu’il en consomme. Cet homme qui lui sert de père, il ne le lâchera jamais, il le sait au plus profond de lui-même, il peut le sentir.

- II -

La colère l’envahi, elle gronde en lui avec l’intensité d’un ouragan. Jackson, il pourrait tout briser autour de lui, il pourrait tout détruire. Il ne voit plus rien, la colère est si forte, elle est si noire qu’il perd contact avec la réalité. Son poing s’abat sur le nez de son père qui pousse un cri de surprise puis il recommence une seconde fois, puis une troisième. Jackson, il ne peut plus le laisser faire, il ne peut plus se soumettre à ses crises de violence, sans réagir. Il a grandi et il sait bien qu’il n’y est pour rien, qu’il n’a pas à être puni, sans raison. Il a douze ans maintenant, il a pris de la maturité, il a pris de la force, mais il n’est pas encore assez fort pour le vaincre. Son père, il le renverse sur le sol puis lui colle à son tour son poing au visage. Jackson, la colère fait toujours rage en lui, mais la lucidité fait également son apparition, il n’aurait pas dû agir sous l’impulsion, il devrait sans doute être plus intelligent, plus détourné. Jackson, il n’est pas encore assez fort pour tenir le coup, il n’est pas encore assez fort pour l’anéantir, le rabaisser. Aujourd’hui, c’est pourquoi il reçoit ces coups, il n’aurait pas dû le frapper, mais c’était tellement plus fort que lui. Il avait besoin de répliquer, il le devait et il s’est emporté. Il reçoit un deuxième coup en plein visage, un troisième, un quatrième puis un dans les côtes. La douleur est vive, mais Jackson, il l'a supporte par habitude. Il n’est plus le gamin qu’il était autrefois, il ne verse plus la moindre larme, il ne fait plus le moindre bruit, malgré la souffrance. « tente de me frapper à nouveau, même une seule fois et tu vas le regretter. » Les paroles de son père son crachées comme du poison, il est en colère parce que Jackson, il a répliqué, parce qu’il ne s’est pas laissé faire. Il prend conscience que l’enfant vieilli et que ça pourrait devenir de plus en plus difficile. Si seulement il pouvait s’en débarrasser, si seulement il pouvait le jeter aux ordures… S’il ne l’a pas encore fait, c’est pour Evelyn, parce que si ce jeune con mourrait, elle-même serait morte pour rien.  

- III -

Il laisse son regard se posé sur son paternel, alors que ce dernier renifle sa ligne de cocaïne, comme toujours. Il sent cette énorme bouffée de soulagement l’envahir, alors que Gordon se renfonce dans son fauteuil, calant sa bière. Malgré ce soulagement, son cœur continue de battre à toute vitesse dans sa poitrine, il est stressé, la peur l’envahi. Jackson, il n’a jamais voulu en arriver là, mais il sait parfaitement que c’était nécessaire, son père ne lui aurait jamais foutu la paix et il aurait sans doute fini par le tuer un jour. L’adolescent, c’est le seul moyen qu’il a trouvé pour se débarrasser de lui et il sait que le poison agira d’ici quelques minutes, finissant par créer une détresse respiratoire chez l’homme. Jackson, il a peur que le poison ne le tue pas et qu’il découvre qu’il a tenté de le tuer, mais il pousse ses craintes du revers de la main. La dose est assez forte, exacte et personne ne découvrira la vérité. Personne ne le pleurera, surtout pas Jackson, car il le déteste, il l’a toujours détesté. Les yeux de l’adolescent, se posent finalement sur la télévision puis il se concentre sur le film d’une platitude écœurante, attendant de voir le moindre signe. Quelques minutes s’écoulent avant que Gordon ne commence à tousser violemment, preuve que le poison commence à faire effet, preuve qu’il devrait lui rester seulement quelques heures à vivre, voir quelques jours à peine. Jackson, bientôt il en sera débarrasser, bientôt il pourra respirer à nouveau, même s’il sait bien qu’il sera envoyé dans un foyer d’accueil, parce qu’il n’a que quatorze ans, parce qu’il n’a aucune famille, mais il s’en fout. Tout ce qui compte, c’est que bientôt, cet homme ne sera plus qu’un très mauvais souvenir pour lui. Jackson, il jette un coup d’œil à cet homme qui lui sert de père puis se lève du divan. « je vais me coucher. » Sans ajouter quoi que ce soit, il monte à l’étage, espérant le retrouver mort au lever du soleil.

...

Les premières lueurs du soleil traversent les rideaux, lorsque Jackson ouvre les yeux. Il peut sentir son coeur tambouriner contre sa poitrine avec puissance, il ne sait pas à quoi s'attendre. Il ne sait pas si ce matin, il va retrouver un corps faible au salon ou un corps sans vie, il mise sur la dernière option, priant ce Dieu qui n'existe pas. Il prend une grande inspiration puis se lève, prenant le temps de s'habiller. Lentement, sans hâte, il descend l'escalier puis se dirige vers le salon, son coeur battant trop rapidement dans sa poitrine. Ses yeux se posent finalement sur le corps inanimé de Gordon, mais ça n'a rien d'étonnant, il passe ses nuits sur le divan, gelé comme une balle, complètement saoul, entouré de bouteilles de bière. Jackson, il s'approche doucement. « gordon ? » Parce qu'il n'ose pas le toucher, parce qu'il sait comment il réagira, s'il est toujours en vie. Il répète à nouveau son prénom, plus fort cette fois. « hey ! » Il s'approche davantage puis secoue brusquement son épaule. Aucun signe de vie. Jackson, il constate qu'il ne respire plus, il constate que la vie a quittée ce corps pourri. Au fond de lui, il ressent à nouveau cette immense vague de soulagement, il réalise qu'il n'aura plus jamais à subir sa colère, il réalise que la vie ne sera plus jamais la même. Jackson, il sent ce vent de liberté lui fouetter le visage, même si forcément, il finira chez des inconnus, mais ça, ça n'a aucune importance. L'adolescent, il a pris une vie, il a pris la vie de l'homme qui devait être son père et pourtant, il n'a aucun remord, au contraire, il a débarrassé ce monde d'une pourriture, d'un cancer, d'une maladie immonde.

- IV -

Son regard parcourt la pièce avec cette sorte d’avidité qui lui est propre, une envie qui ne le quitte pas. Jackson, il recherche cette proie, celle dont il a besoin, celle qu’il lui faut. Il devrait sans doute mettre un frein, il devrait envoyer ce besoin vital aux oubliettes, car il sait parfaitement que ses pensées sont mauvaises et pourtant, il s’avance vers la piste de danse, jetant plutôt sa femme aux oubliettes pour quelques instants. Ses yeux se posent soudainement sur une jolie brune à la peau mate, vingt-deux ans, tout au plus. C’est exactement elle qu’il lui faut. C’est un besoin vital, primordial. Il s’approche d’elle se laissant entrainer par la musique ambiante, se joignant à elle pour évaluer le travail nécessaire. Avec satisfaction, il constate que le travail se fait seul, sans encombre. Quelques danses, quelques mots échangés, quelques bières et le tour est joué. Elle pose ses lèvres contre les siennes puis le laisse la guider jusqu’à sa bagnole. Jackson, il a ce don exceptionnel, mais tellement con pour se mettre dans ce genre de situation, pour céder à ses pulsions tout en abandonnant sa femme. L’espace de quelques instants, il laisse son cerveau la supprimer complètement, c’est plus fort que lui tout simplement. Le sexe est ce besoin primaire, le besoin ultime qui gagne sur tout. Jackson, il ne peut pas se soumettre à la monogamie et se contenter d’une seule femme, il n’y arrive tout simplement pas. Il a beau essayer, il n’a aucun contrôle sur ses pulsions, sur son besoin de sexe et sur son besoin de toujours avoir de nouvelles femmes en sa possession. Au fond, il n’y est pour rien. Jackson, il est esclave du plus ultime de ses besoins, du moins c’est les pensées qu’il tient pour déculpabiliser. Il n’est qu’une pauvre victime après tout…

- V -

« barre-toi jackson, je veux plus te voir. » Eh merde ! Une fois de plus, il a merdé, il le sait parfaitement. Daliah ne devait pas apprendre la vérité, oh non, elle ne le devait pas. Les larmes coulent sur le beau visage de la jeune femme, il vient de la briser, il le sait, il en a toujours eu conscience, mais cette nuit, il le comprend davantage. La discussion est terminée, il sait qu'il n'a plus rien à dire. Jackson, il l'a trompée et ça, à de trop nombreuses reprises, si elle sans doutait, il a su calmer ses craintes, mais cette nuit-là, il n'a pas su. Il s'en veut, pas parce qu'il lui inflige cette douleur, mais plutôt parce qu'il s'est fait prendre. Pourtant, il l'aime sa femme, elle est d'une importance capitale pour lui, mais le sexe a toujours su régner sur cet amour. Jackson, il a essayé de la raisonner, il lui a dit qu'il l'aimait, il lui a dit que cette femme ne signifiait rien du tout, qu'il avait seulement besoin de sexe, toujours plus de sexe, mais Daliah, elle n'a rien voulu entendre. Ce qu'il a fait, c'est impardonnable, il la dégoûte et il comprend. C'est pourquoi, sans rajouter quoi que ce soit, il quitte la maison, pris de remords. Jackson, il est trop instable, il a besoin de plus d'une femme dans sa vie et si Daliah elle ne le comprend pas, leur couple est voué à l'échec. Il se dit qu'elle changera peut-être d'avis, qu'elle a peut-être besoin de temps, de solitude, mais au fond, il la connait et il sait parfaitement qu'elle ne jettera pas l'éponge sur son écart de conduite, ça non. Jackson, il se doute que d'ici peu de temps, elle lui emmènera les papiers du divorce, il en est convaincu et même sous cette conviction, il ne s'alarme pas. Il a déjà compris que même si Daliah est sa femme, elle n’est sans doute pas celle de sa vie... Jackson, il prend sa moto puis en un rien de temps, il se retrouve à son bar habituel, la tête perdue dans ses pensées, avant qu'une belle blonde ne se joigne à lui, lui faisant oublier ses semblants de tracas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ THE NIGHT IS DARK AND FULL OF TERRRORS.

› MESSAGES : 45

MessageSujet: Re: JAX WALKER - born to die.    Ven 15 Avr - 17:33

Chris et ensuite Jensen... I'm gonna die Drool

Bienvenue par ici Mini coeur J'ai hâte d'en savoir plus au sujet de ce séduisant Jackson Tristesse Bon courage pour la fiche, si tu as des questions n'hésite pas Big love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ THE NIGHT IS DARK AND FULL OF TERRRORS.

› MESSAGES : 54

MessageSujet: Re: JAX WALKER - born to die.    Sam 16 Avr - 9:14

Quelle sublime créature de rêves Insane

Je suis contente que tu sois là Stp Bienvenue sur WITD !! Surtout, tu me réserve un lien de fouuuuu Lick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ THE NIGHT IS DARK AND FULL OF TERRRORS.

› MESSAGES : 28

MessageSujet: Re: JAX WALKER - born to die.    Mar 19 Avr - 10:06

BIENVENUE !! Big love

Jensen + Jackson, j'adore Mini coeur Je suis impatiente de voir ce que tu vas faire de cet homme Tristesse

Bonne chance pour ta fiche : mini:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ THE NIGHT IS DARK AND FULL OF TERRRORS.

› MESSAGES : 8

MessageSujet: Re: JAX WALKER - born to die.    Mer 20 Avr - 12:55

Merciiiiiiiiii à vous trois Bisous Bordel qu'elles sont belles les femmes par ici In love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ THE NIGHT IS DARK AND FULL OF TERRRORS.

› MESSAGES : 28

MessageSujet: Re: JAX WALKER - born to die.    Mer 20 Avr - 13:42

tu es validé(e), bravo !

Personnage parfait, histoire parfaite Tristesse J'adore tout simplement ton petit Jax qui en a bavé à mort dans la vie Big love Have fun avec ce super personnage Mini coeur

Bienvenue officiellement parmi nous ! Pour débuter, tu peux passer par ici, afin de faire une demande de logement et avoir ton chez toi. Ensuite, n'hésite pas à passer dans les fiches de liens, pour créer la tienne ou demander un lien à quoi que ce soit. Il y a déjà une fiche à ta disposition, mais si tu veux en utiliser une autre, c'est comme bon te semble, seulement essaie de ne pas trop déformer le forum.  Pour les sujets, il y a également ces deux fiches à ta disposition, mais tu peux utiliser celle de ton choix, une fois encore, il ne faut pas déformer le forum. N'hésite surtout pas à passer par les jeux et à venir flooder ! Et maintenant, le plus important : amuse-toi et si tu as la moindre question, nous sommes là Love

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
⊹ THE NIGHT IS DARK AND FULL OF TERRRORS.

› MESSAGES : 8

MessageSujet: Re: JAX WALKER - born to die.    Mer 20 Avr - 13:44

MERCI !!!! Amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: JAX WALKER - born to die.    

Revenir en haut Aller en bas
 

JAX WALKER - born to die.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Présentation] I was born d'arcade.
» Walker texas ranger
» Tournoi MGO Peace Walker...
» born to be ridikul...
» Born to be wild ........ou pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 02 › SAY MY NAME :: The first step :: Welcome home-